5 conseils pour aider vos herbes aromatiques à passer l’hiver – Neff back-arrow coffee-saucer cuttlery dish duration-75 facebook-footer facebook fish-diving fish glove-rot glove grapefruit knife-alt knife leek mushrooms onion pen pepper pinterest plank-rot plank print salt search spoon towel twitter-footer twitter whisk wine youtube

5 conseils pour aider vos herbes aromatiques à passer l'hiver

Vous aimeriez pouvoir assaisonner vos plats d’herbes fraîches en plein hiver ? Dans ce cas, n’oubliez pas de rentrer à temps les herbes aromatiques qui ne supportent pas bien le froid. Neff vous révèle 5 astuces qui garderont vos herbes aromatiques en pleine forme cet hiver.

  1. Plantes tendres et ligneuses

Tout d’abord, il faut connaître la différence entre les plantes tendres et les plantes avec tige ligneuse. Les plantes qui ont une tige épaisse (semblable à du bois) survivent sans problème à l’hiver. Il s’agit par exemple du romarin, de la sauge, du thym, de l’origan ou de la lavande. Ces plantes sont vivaces, et n’ont pas besoin d’une attention particulière lorsque les températures se refroidissent.

Les plantes tendres, en revanche, comme le basilic, la ciboulette, le persil, l’aneth, le cerfeuil ou encore la marjolaine, sont plus fragiles et réclament davantage d’attention. Il faudra donc prendre quelques précautions.

  1. Les plantes tendres à l’intérieur

Le conseil que vous donnera n’importe quel jardinier est de rentrer les plantes tendres pour l’hiver. Elles pousseront mieux, en effet, dans la chaleur de votre maison. Pensez à les mettre à un endroit ensoleillé, par exemple sur un appui de fenêtre. Une fois l’hiver passé, vous pourrez les remettre dehors.

  1. Une mini serre

Vous pouvez construire une petite serre pour y entreposer vos plantes. Quelques lattes de bois et des morceaux de plastique épais suffiront pour protéger vos herbes aromatiques du froid.

  1. Une couche de protection sur le sol

Pour que le sol qui entoure vos plantes ne gèle pas, recouvrez-le de feuilles, de branches ou d’autres matières organiques. Ces éléments finiront par se décomposer, ce qui formera une couche protectrice sur le sol, qui gèlera ainsi moins facilement.

  1. Un mur de protection

Pour protéger vos herbes aromatiques du vent froid de l’hiver, entourez-les de quelques tuiles. Ces dernières absorberont aussi la chaleur du soleil avant de la retransmettre aux éléments qu’elles entourent, en l’occurrence vos plantes aromatiques !

Vous désirez vous lancer dans la réalisation d’un potager ?  Découvrez comment vous y prendre.

Commentaires

Votre avis nous intéresse ! (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *

Dégustez la newsletter de Neff

Inscrivez-vous ici