L’histoire de Hohenmoorer ou comment fabriquer des couteaux dans les règles de l’art – Neff back-arrow coffee-saucer cuttlery dish duration-75 facebook-footer facebook fish-diving fish glove-rot glove grapefruit knife-alt knife leek mushrooms onion pen pepper pinterest plank-rot plank print salt search spoon towel twitter-footer twitter whisk wine youtube

L'histoire de Hohenmoorer ou comment fabriquer des couteaux dans les règles de l'art

Tout près de la petite ville de Lunebourg, Uli Hennicke s’affaire dans son atelier pas comme les autres. En compagnie de ses ouvriers, il fabrique encore des couteaux selon une tradition ancestrale, qui rend les couteaux de la « Hohenmoorer Messermanufaktur » absolument uniques. En compagnie de Neff, partez à la découverte de cet endroit atypique et de cet artisanat précieux.

Les couteaux de la Hohenmoorer Messermanufaktur sont fabriqués dans une ancienne étable, et on ressent l’âme de ce vieux bâtiment dans chaque couteau qui en sort. Chaque pièce qui quitte l’atelier est fabriquée à la main, présente une qualité exceptionnelle et est totalement unique, en plus d’être multifonction… Bref, un véritable petit chef-d’œuvre ! Il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’Uli se soit entre-temps bâti une belle réputation. Sa renommée, qui se reflète dans la qualité de ses couteaux, dépasse largement les frontières de son pays.

Le cœur de l’atelier

Il fait très chaud dans l’atelier, car le feu dans lequel est travaillé le métal ne s’éteint jamais. On entend aussi un martèlement constant tandis que les ouvriers battent l’acier dans la bonne humeur.

Uli a choisi de travailler l’acier au carbone (ou acier doux) plutôt que l’acier inoxydable. Le carbone est un matériau extrêmement délicat que le forgeron peut travailler jusque dans les moindres détails. Uli nous explique aussi que le carbone est nettement plus fin que l’acier inoxydable, ce qui donne au couteau une lame plus fine (et plus précise). « En cuisine, les chefs aussi ressentent immédiatement l’avantage de ce matériau », poursuit Uli. « Le couteau est plus léger en main et coupe plus facilement. » Il est important qu’un couteau soit aiguisé comme une lame de rasoir, pour couper plus vite et générer moins de déchets.

Les chefs professionnels ne jurent que par les couteaux d’Uli 

Les couteaux sont toujours fabriqués dans l’atelier avec le plus grand soin et beaucoup d’amour. Et ce savoir-faire séduit le monde culinaire. Tarek Rose, chef du restaurant très connu « Engel » à Hambourg, a ainsi choisi de ne travailler qu’avec des couteaux de la Hohenmoorer Messermanufaktur. Et il n’est pas près d’en changer ! Uli est ravi de l’interaction qui s’est installée entre son entreprise et les chefs. « Tarek est passionné par la cuisine et nous sommes passionnés par la fabrication de couteaux. Le lien qui en ressort est exceptionnel. »

Vous voulez en savoir plus sur l’atelier d’Uli ? Rendez-vous vite sur son site Web !

Vous vous demandez quel couteau utiliser pour quelle préparation ? Un set de couteaux classique comprend 5 couteaux : découvrez comment les utiliser.

Commentaires

Votre avis nous intéresse ! (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *

Dégustez la newsletter de Neff

Inscrivez-vous ici