La passion est l’ingrédient principal du pain du boulanger Fridolin Artmann – Neff back-arrow coffee-saucer cuttlery dish duration-75 facebook-footer facebook fish-diving fish glove-rot glove grapefruit knife-alt knife leek mushrooms onion pen pepper pinterest plank-rot plank print salt search spoon towel twitter-footer twitter whisk wine youtube

La passion est l'ingrédient principal du pain du boulanger Fridolin Artmann

À l’aube, alors que Munich dort encore, le boulanger Fridolin entame sa journée. Tout prend vie dans l’atelier de sa boulangerie « Brotraum ». Le four au feu de bois crépite et la pâte y lève en paix. C’est avec beaucoup de soin, d’attention et de passion que Fridolin se met chaque jour au travail. Il nous confie d’ailleurs : « J’aime à faire ressortir le meilleur de ma pâte au quotidien ». Et d’ajouter : « Voilà la définition de la vraie boulangerie pour moi ! »

Tout commence avec la pâte

Chaque année, la boulangerie Brotraum produit quelque 18 tonnes de pain. Cela paraît énorme, mais en comparaison avec la production de masse, ce chiffre est insignifiant. Un choix mûrement réfléchi par Fridolin. Il préfère travailler à la main autant que possible. Pour sentir la pâte glisser entre ses doigts et apporter des améliorations constantes à ses recettes. Et ceci exige du temps et de la patience.

Un bon contact avec les fournisseurs

Le goût incomparable d’un bon pain dépend de la qualité des céréales et de la farine. « La recette du pain parfait ? Ça n’existe pas », raconte Fridolin. « Le goût de la farine change quelque peu chaque année, c’est pourquoi il faut toujours être proche de l’agriculteur. » Fridolin entretient donc un bon contact avec des fournisseurs locaux. Des œufs de la ferme Bicklhof (juste en dehors du centre de Munich) à l’eau de la vallée de Mangfall : c’est avec beaucoup de rigueur que ce maître boulanger sélectionne ses ingrédients. Ce n’est pas pour rien que Brotraum se veut une boulangerie biologique.

Les pains, ces œuvres d’art

C’est avec beaucoup d’attention pour ses matières premières que Fridolin fait dorer ses pains. Chaque pain est préparé selon une recette traditionnelle et cuit dans un four au feu de bois. Il produit des pains particuliers tels que le pain multicéréale sans froment, le pain noir complet ou encore le pain aux graines de tournesol. Autre préparation à se damner : le « Zwiebelbrot », parfumé aux oignons grillés. Il s’agit d’un pain de seigle et de froment au levain. En outre, la boulangerie Brotraum propose toute une foule de gourmandises, telles que des couques aux raisins, des biscuits, des bretzels et des sandwiches.

Content_Story_Germany_Bread_Wonderful_Loaf_3126

Les Munichois séduits par sa boulangerie

Les clients de la boulangerie Brotraum ne jurent plus que par la philosophie du maître boulanger. Ses produits de tradition ravissent le palais des habitants de la ville. « Ce sont principalement des familles avec de jeunes enfants qui veulent manger sainement qui viennent régulièrement ici », ajoute Fridolin. « Mais aussi des étudiants, des citadins, de jeunes mères ou encore des employés qui travaillent près d’ici. » Le but ultime de ce jeune boulanger ? Continuer à surprendre ses clients. « Quand nos clients croquent dans mon pain, j’ai envie qu’ils soient subjugués par la qualité de la mie. »

Ça vous a donné envie de croquer dans une miche de pain fraîche ? Dirigez-vous vers la cuisine pour préparer de bonnes brioches maison.

Commentaires

Votre avis nous intéresse ! (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *

Dégustez la newsletter de Neff

Inscrivez-vous ici